Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 janvier 2012 5 27 /01 /janvier /2012 07:11

 

La-porte-poetes-copie-1.jpg



Dans Lettropolis, notre rubrique « l'amitié des liens » vient de s'enrichir. Il vous suffira de vous diriger vers La Porte des poètes, dont le logo vous deviendra vite familier.

 

En cliquant dessus, vous atteindrez un lieu de poésie, où beaucoup de choses se passent – je veux dire où beaucoup de rêves s'échangent – et dont le maître artisan est Luis del Rio Donoso.

Retenez bien son nom, c'est un poète que l'Amérique du Sud nous a donné, à travers les ordalies de son pays, le Chili. Il est des épreuves qu'il faut savoir remercier, si dur soit leur passage.



Il est des vers qu'il faut oser inclure dans ses mémoires, par exemple, ceux-ci, extraits de « L'Inititation, » du recueil Le Tailleur de rêves :



Mes yeux regardent les ténèbres,

Dans l'eau turbulente du fleuve humain.

Suis-je l'aveugle du Christ ?

Le regard est l'histoire d'une sensation



Me souvenant des yeux d'Icare

Je vole et vole encore

Me poser en la fontaine

De l'éternelle sagesse



Au-delà de la mort

Brille la vie dans la lumière du temple.

 

Je disais donc, retenez bien son nom, vous le reverrez en nos pages.

Un peu de patience... et beaucoup de bonnes surprises.



Avec les compliments de Lettropolis : l’édition de livres numériques appelés OLNIs®

Partager cet article

Repost 0
Published by Pierre-François GHISONI - dans DU BLOG AU SITE
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : OLNI, le blog de Pierre-François GHISONI
  • : Nulla dies sine linea
  • Contact

Profil

  • Pierre-François GHISONI
  • la littérature en partage
L'homme avant les termites
L'idéal sans l'idéologie
  • la littérature en partage L'homme avant les termites L'idéal sans l'idéologie

Recherche