Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 novembre 2012 4 22 /11 /novembre /2012 15:13

Le papier déçoit un lecteur de numérique, c'est le moins qu'on puisse dire en lisant un article de Benoît Marchal intitulé : « Le papier c'est pas le pied »

Cet article est paru sur la toile, bien entendu. Vous en trouverez un lien à la fin de celui-ci.

N'ayant pas voulu lui voler son expression nous ne l'avons pas reprise. Mais cela ne signifie en rien une approche négative de notre part. Par ailleurs, Lettropolis répète à l'envi que nous ne sommes pas en guerre contre le papier, même si trop de « papurophiles » professionnels ou amateurs engagent leurs intérêts ou leur fétichisme en ce combat.

 Lettropolis avance tranquillement sur sa voie et engrange les soutiens progressivement croissants. Ce n'est pas pour rien que l'Encyclopedia Universalis passe au tout numérique, et que la collection Que sais-je ? en fait autant l'année prochaine.

 Une fois de plus, Lettropolis affirme rechercher des solutions équilibrées autour de l'OLNI® (Objet Littéraire Naviguant sur Internet) édité spécifiquement pour être lisible sur un écran d'ordinateur comme un livre, sur deux pages. Comment être plus clair ?

Et puis, pour être franc, que pensez-vous des gens qui, nous ayant à peine laissé nous présenter comme « édition numérique », nous coupent la parole par un « Moi, c'est le papier... » ?

Comment qualifiez-vous en toute honnêteté cette interruption ? La mettez-vous dans le cadre de la discussion élaborée ? De la politesse ? Du français correct ? Ou bien dans celui du réflexe conditionné ? De l'impolitesse ? Du galimatias ?

Osons le dire, les réponses s'imposent, et surtout, elles imposent de réfléchir sur ces comportements conditionnés qui bloquent toute progression des relations humaines en général et de la littérature en particulier. Rien que ce seul dernier point mériterait que Lettropolis continue sa tâche. Tant d'auteurs encore inconnus et de lecteurs en attente le méritent.

 Nous nous sommes volontairement éloigné quelque peu de l'article de Benoît Marchal. Ainsi chacun reste libre de sa pensée. Mais il est temps que vous le lisiez. Alors, suivez ce lien.

Partager cet article

Repost 0
Published by Pierre-François GHISONI - dans DU BLOG AU SITE
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : OLNI, le blog de Pierre-François GHISONI
  • : Nulla dies sine linea
  • Contact

Profil

  • Pierre-François GHISONI
  • la littérature en partage
L'homme avant les termites
L'idéal sans l'idéologie
  • la littérature en partage L'homme avant les termites L'idéal sans l'idéologie

Recherche