Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 décembre 2014 3 03 /12 /décembre /2014 10:36
La Haine d'Erika Ewald

La Haine d’Erika Ewald

Erika Ewald, vous la connaissez ? Oh oui ! Cette violoniste virtuose, cette artiste incomparable. Oui, mais quel odieux personnage ! Quel masque de dédain !

On a parlé, un certain temps d’une histoire ancienne. D’ailleurs Stefan Zweig en avait tiré une nouvelle : L’Amour d’Érika Ewald. Mais les gens évoluent. C’est la vie. La douce jeune fille a viré à l’aigre. C’est pourquoi Christophe Biotteau a confié à Lettropolis la suite de l’histoire : La Haine d’Érika Ewald.

Maintenant, Erika Ewald est au faîte de sa gloire, mais aussi de son incommensurable orgueil. Elle attaque la musique par toutes les forces de son intelligence. Elle décrypte les intentions des auteurs, même les plus cachées. Mais ne comptez pas sur elle pour un sourire. Oh non ! Attendez plutôt une rebuffade, une phrase assassine. La musique, la vraie musique, c’est Erika Ewald. Jusqu’à ce qu’apparaisse un petit homme, un musicien raté, enfin, médiocre. Et que celui-ci lui apporte l’œuvre de son ami décédé. Une pièce qui ne parle pas qu’à l’esprit, mais surtout à l’âme. Une pièce née de l’approche d’un autre monde, celui d’une vieille église, que seuls de rares fidèles ont entendue à ce jour.

Erika Ewald est transportée de curiosité, et de rage. Voici que le petit musicien raté — ce Drewer — lui met en marché en main : la possession de la partition contre une concert en duo. Elle finira par céder — car cette partition lui pose un défi insensé — mais attention aux pires bassesses ! Et pire encore, au prix d’une intense brûlure intime.

La haine est un moteur puissant, et plus puissant encore celle d’Erika Ewald. Mais un proverbe chinois le dit bien : si l’on chevauche un tigre, il ne faut jamais en descendre.

Erika Ewald le connaissait-elle ? Vous le saurez en lisant :

La Haine d'Erika Ewald

La Haine d’Erika Ewald

 

La Haine d’Erika Ewald
Christophe BIOTTEAU
249 pages
7,85 €
éditions Lettropolis

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Pierre-François GHISONI - dans DU BLOG AU SITE
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : OLNI, le blog de Pierre-François GHISONI
  • : Nulla dies sine linea
  • Contact

Profil

  • Pierre-François GHISONI
  • la littérature en partage
L'homme avant les termites
L'idéal sans l'idéologie
  • la littérature en partage L'homme avant les termites L'idéal sans l'idéologie

Recherche