Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 mai 2014 2 27 /05 /mai /2014 18:19

ELLE EST LÀ

ELLE EST LÀ

 

Cet article a été écrit par Christophe BIOTTEAU

 

Ô homme sans jugement, homme inconséquent, homme contradictoire, tu te plains d’être seul et tu t’enfermes dans un monde virtuel !

Écoute-moi !

Tu t’enfermes dans tes écouteurs, tu t’enfermes face à ton écran ; la voix que tu écoutes, elle t’entretient peut-être de la solitude, de l’incompréhension, de l’isolement ; les images que tu regardes, elles te montrent peut-être les ravages des fanatismes, de la drogue ou de toutes de barbaries. Ton cœur saigne. Cependant à deux pas de toi, debout, se tenant à la barre de fer verticale, un homme pleure ; assise sur son strapontin, une femme hurle et suffoque, et toi, tu les ignores. C’est normal, ils n’existent pas : ils sont réels, eux ; ils sont près de toi !

Ne te plains pas, ô homme, de n’avoir pour uniques « amis » que tes idoles pixellisées, numériques et factices. Ô homme, qu’il est plaisant, n’est-ce pas ? de prendre rendez-vous chaque jour avec tes héros favoris des jeux vidéos qui t’entraînent dans leurs mondes merveilleux. Ils vont formater ton cerveau, le reprogrammer, afin que tu deviennes, à ton corps défendant, le dévoué et fidèle petit serviteur du dieu de la réalité virtuelle !

Présomptueux petit homme, tu te prends pour l’araignée qui marche sur sa toile et tu crois que c’est toi qui la files… Mais n’as-tu pas pensé, internaute sans cervelle, à tout ce que tu risques ? Que deviennent les images que tu publies sur l’immense toile; les mots que tu écris ; ta vie privée que tu exposes ? À qui dorénavant appartiennent-ils ? Qui s’en empare ? Qui les met en réserve ? À qui réclameras-tu réparation lorsqu’on te harcèlera ou que l’on te fera chanter ? À une machine pleine de sensibilité appelée « ordinateur » ? Jusques à quand, ô faible créature, resteras-tu l’esclave des outils que tu inventas et qui se retournent contre toi et te possèdent pour t’enlever toute liberté ?

Et de la toile, tu croyais que tu étais l’araignée et tu découvres – avec horreur ! – que tu es la mouche ! La mouche ? Que dis-je ! Le moustique !

Le Martyre dévoilé de la bienheureuse Jeanne Billace

Le Martyre dévoilé de la bienheureuse Jeanne Billace

Christophe BIOTTEAU
est l’auteur de :

Le Martyre dévoilé de la bienheureuse Jeanne Billace
aux éditions Lettropolis

Partager cet article

Repost 0
Published by Pierre-François GHISONI - dans DU BLOG AU SITE
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : OLNI, le blog de Pierre-François GHISONI
  • : Nulla dies sine linea
  • Contact

Profil

  • Pierre-François GHISONI
  • la littérature en partage
L'homme avant les termites
L'idéal sans l'idéologie
  • la littérature en partage L'homme avant les termites L'idéal sans l'idéologie

Recherche