Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 février 2012 5 03 /02 /février /2012 08:08

 

paul-gauguin-les-alyscamps-1888-arles.jpg

Le poète Daniel Ancelet, dont j'ai déjà montré en ce blog matière à belle appréciation, donnera sous l'égide de l'Académie de la poésie française, une conférence sur Toulet



le mercredi 8 février à15h30

au François Coppée,

1 bd du Montparnasse,

75006 Paris,

métro DUROC



Gageons qu'il y sera question de rimes et contrerimes, puisque Paul-Jean Toulet fut le chantre de cette fantaisie si spéciale en poésie.



Alors, pour vous mettre en appétit de beauté, relisez la tendre romance sans musique (ainsi s'intitule cette section de Contrerimes) qui nous revient en mémoire :



Dans Arles, où sont les Alyscamps,

Quand l' ombre est rouge, sous les roses,

Et clair le temps,

 

Prends garde à la douceur des choses,

Lorsque tu sens battre sans cause

Ton cœur trop lourd ;

 

Et que se taisent les colombes :

Parle tout bas, si c' est d' amour,

Au bord des tombes.

 

 

Mais aussi sous d'autres couleurs :

 

Dessous le flamboyant qui couvre l'herbe nue

D'un dôme violet, où je vous vois encor

Fraîche comme l'eau vive en un brûlant décor,

Jeanne aux yeux ténébreux, qu'êtes-vous devenue ?


 

Avec les compliments de Lettropolis : l’édition de livres numériques appelés OLNIs®

Partager cet article

Repost 0
Published by Pierre-François GHISONI - dans DU BLOG AU SITE
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : OLNI, le blog de Pierre-François GHISONI
  • : Nulla dies sine linea
  • Contact

Profil

  • Pierre-François GHISONI
  • la littérature en partage
L'homme avant les termites
L'idéal sans l'idéologie
  • la littérature en partage L'homme avant les termites L'idéal sans l'idéologie

Recherche